Réveillée par un « he-ho », Camille la biche-devenue-tortue, se racla la gorge à l’intérieur de sa maison et répondit d’un timide « oui ! c’est qui ? » Pour toute réponse, elle récolta un joyeux « sors ta tête et tu verras ! »

« Lenny ? » Stupéfaite, elle regarda dans les yeux de son amie qu’elle croyait morte « Lenny le hérisson, tu es vivante ? » cria t-elle. Et puis ses neurones se mirent en route. Non, Lenny avait l’air de Lenny, mais ce n’était pas vraiment elle. Mais qui était-ce ?

Pour tout réponse, elle récolta un « Tu connais ma soeur ? »

Parfaitement réveillée, elle sut soudain à qui elle avait affaire. La ressemblance était frappante : « Vassili ! »

« Tu connais mon nom ? » Au tour de Vassili d’être surpris. Camille avait envie de répondre « Evidemment, espèce d’idiot ! » mais elle garda cette remarque pour elle.

Méfiant, Vassili répéta « tu connais mon nom et tu connais ma sœur ? – mais qui es-tu ? » Alors, là, pour Camille, c’était le comble. Une fois de plus elle avait envie de crier « tu te fous de moi ? C’est par ta faute que ta sœur est morte aujourd’hui !!! » – mais elle n’en fit rien. Elle le fixa. Elle le fixa si longtemps que Marcel l’élan – dit, le taiseux – aurait été fier d’elle.

Vassili craqua en premier : « Elle t’a dit ? » demanda t-il penaud.

Camille laissa passer encore un moment, juste pour savourer cette victoire en silence, puis se rassembla pour répondre en toute bienveillance et posément « oui ».

« Je te cherchais » dit finalement Vassili. « Dans votre forêt, il y a tellement de magie que j’avais une envie folle de vous rejoindre. C’était devenu une obsession. Je DEVAIS apprendre votre magie. J’avais l’impression qu’en ayant sauvé la vie de ma petite sœur à la naissance, j’avais un don. Je voulais le développer à tout prix. » il baissa la tête et ne parla plus. Camille l’observa.

Un silence s’installa et Camille qui, il y a peu, avait voulu faire la peau à ce frère, commença à entrevoir l’autre côté de l’histoire dont elle n’avait pas soupçonné l’existence. Elle attendit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.