« QUOI ! » cria Camille en se rendant compte que le petit corps de Lenny le hérisson avait disparu pendant qu’ils parlaient avec la famille des oies.

Sébastien le cocker et Marcel l’élan avaient suivi le regard de Camille -la biche devenu tortue- et fixaient l’endroit où le corps de Lenny gisait encore il y a quelques instants.

Les oies sentaient bien que quelque chose les dépassait dans cette clairière. Elles se levèrent en formation et partirent discrètement dans la direction par laquelle elles étaient venues.

C’est finalement Marcel qui prit la parole en premier. « Lenny a été accueillie dans la saison de l’hiver » et continua en citant les deux versets du poème de l’hiver :

« La vie devient terre
Pour que la terre puisse devenir mère …

Lenny a été accueillie par l’hiver. Elle se prépare maintenant à une renaissance pour devenir terre fertile. Qui sommes-nous pour juger que c’est cruel ? Que c’était trop tôt ? Que nous aurions aimé pleurer ce corps ? – Son corps a servi à quelqu’un et un nouveau cycle peut commencer, une nouvelle saison.

N’oubliez jamais que nous ne sommes qu’un infime morceau dans l’immense puzzle de la vie.

Seuls, nous ne sommes rien. Ensemble, nous sommes capables de former une sublime fresque. »

Décidément, Marcel était tout sauf taiseux quand il s’agissait de philosopher, se dit Camille. Elle avait mieux compris le poème et ces mots lui avaient apporté un peu de réconfort; Elle ne trouvait plus que la mort de Lenny était inutile quand elle considérait la grande fresque.

Égoïstement, elle aurait voulu garder Lenny à ses côtés, aller au bout de la terre avec elle et retrouver son frère pour lui dire ses quatre vérités. Mais au fond, tout cela était très égoïste, son petit agenda de biche gâtée.

N’était-pas cela la raison pour laquelle elle avait été privée de son joli corps de biche afin de devoir faire ce voyage au bout de la terre dans le corps d’une tortue : son égoïsme ?

Sébastien l’arracha à toutes ces considérations…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.