Roman le singe avait terminé de citer « l’été » de la chanson de la vie et Camille la biche-devenue-tortue resta pensive sur les deux dernières lignes :

« Chacun se spécialise
Et se perfectionne. »

Touchée que Roman pense qu’elle était dans son été, et par conséquent perfectionnée, elle le remercia, le salua et continua le dernier bout du chemin seule, comme prévu.

Elle ne savait toujours pas en quoi elle était spécialisée, ni quel était son feu sacré, mais elle était en route. Pas en route vers la destination physique de son voyage, mais vers sa destination intérieure. Elle n’avait jamais été autant elle-même que maintenant.

Chemin faisant, Camille fit le bilan. Elle avait appris grâce à Pop à maîtriser sa colère, à se réjouir de ses bonheurs avant de les partager, à réfléchir aux conséquences avant de parler, à se quitter comme si c’était la dernière rencontre, et à leur dire tout de suite pourquoi elle les aimait.

Elle était tellement dans ses pensées qu’elle faillit ne pas entendre un bruit qu’elle connaissait maintenant si bien.

Le cri strident d’une mouette ? Est-ce qu’elle était en train d’arriver à la fin de la terre – là où la terre se jetait dans la mer ?

Elle leva la tête et tendit l’oreille – si toutefois on peut dire ça pour une tortue – pour guetter ce ronflement si particulier de la mer.

Immobile, elle en percevait le murmure; puis, soudain elle se figea.

Devant elle, se dressait le mage de la forêt ! Avec sur son bras un énorme oiseau, les ailes légèrement écartées, ce qui faisait jouer le soleil dans son plumage aux tons indescriptibles.

« Bonjour Camille » lui dit le mage. « Te voilà arrivée au bout de ton voyage ! Félicitations ! »

La tortue était incapable de répondre.

C’était tout ? C’est comme ça que ça allait se terminer ?

« Pouf » arrivée, re-transformation en biche et allez-hop, retour dans la forêt magique ?

Cela ne pouvait pas être la réponse…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.