Roman le singe sourit  en regardant le front plissé de Camille la biche-devenue-tortue en train de chercher sa passion, son feu secret.

« Je vais t’aider » lança-t-il au bout d’un moment. Camille leva la tête pleine d’espoir. « Tu as déjà rencontré une créature qui n’a pas voulu rester en ta présence ? Une créature qui t’aurait fui ? » lui demanda t-il.

Interpellée, Camille réfléchit avant de répondre. Ni en tant que biche, ni en tant que tortue, personne ne l’avait jamais fui.

Du moins, à sa connaissance. En même temps, elle n’était une menace pour personne étant donné que la tortue et la biche étaient à la fin de la chaîne alimentaire.

« Pas à ma connaissance » répondit finalement Camille. « Tu veux dire que les créatures que tu rencontres aiment passer du temps avec toi ? » demanda Roman. Un peu hésitante, elle répondit par l’affirmative.

Alors il renchérit « Et toi ? Tu aimes rencontrer et échanger avec d’autres ? » Une fois de plus Camille réfléchit.

Ses réflexions furent interrompues par la vue du singe qui était parti faire des acrobaties dans les arbres.

Singe ne rime peut-être pas avec sage, mais le spécimen devant elle était plutôt du genre érudit. Erudit et acrobate évidemment.

Elle se rendit compte que toutes les créatures qu’elle avait rencontrées grâce à son voyage, avaient été très différentes d’elle et pourtant leurs différences n’avaient jamais été un obstacle pour échanger ou pour apprendre les uns des autres.

Mais elle n’y voyait pas son feu sacré. Elle y voyait plutôt un don qui lui était donné.

Résignée, elle soupira et baissa la tête. Elle n’avait pas l’impression d’être plus avancée sur la question. Elle n’était pas non plus arrivée à la fin de la terre. Peut-être les réponses s’y trouveraient-elles ?

Elle prit son courage à deux mains, réfléchit aux conséquences potentielles -comme enseigné par Pop le morphe- et adressa sa demande à Roman

« Voudrais-tu continuer à me transporter – tout en jonglant évidemment – dans la direction de la fin de la terre ?

J’ai grandement envie d’y arriver maintenant. Cela fait tellement longtemps que je suis en route !

Roman cessa ses acrobaties et regarda Camille de son perchoir.

Pour toute réponse, il s’agrippa à la prochaine liane pour…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.