Camille la-biche-devenue-tortue avait l’impression d’être seule au monde.

Elle ne comprenait pas pourquoi tout un chacun l’abandonnait en cours du voyage.

En premier, Pop le morphe qu’elle avait perdu dans les flammes de la forêt, puis Lenny le hérisson, emportée par un faucon et maintenant Sébastien le cocker et Marcel l’élan qui allaient la quitter.

Ne restait plus qu’elle, petite, lente, sans expérience, privée de soutien avec toujours un long voyage devant elle.

Elle avait envie de pleurer et de tout laisser tomber, mais Sébastien et Marcel l’observaient du coin de l’œil. Elle avala la boule qui s’était formée dans sa gorge, sourit et ajouta « il est temps que je parte alors ! » Elle n’avait aucune envie que ses amis la voient pleurer.

« Merci pour tout ce que vous avez fait pour moi. Je vous garderai dans mon cœur.

Votre gentillesse et vos enseignements resteront avec moi pour le restant de ce voyage et le restant de ma vie. » Elle inclina légèrement la tête vers ses amis, puis la leva pour s’orienter, tourna son corps dans la direction du soleil couchant et se mit en route vers la fin de la terre sans attendre.

Un pas devant l’autre. Elle pouvait sentir les regards de ses deux amis sur sa carapace et elle pressa le pas.

Camille ne put voir le regard que Sébastien le cocker et Marcel l’élan échangèrent. Ces deux derniers se regardèrent d’un air complice, acquiescèrent d’un air entendu. Pour finalement pointer leur nez dans différentes directions et disparaître chacun de son côté. La clairière était vide à nouveau.

Personne n’aurait pu deviner tout ce qui s’y était joué ces derniers jours.

Même la famille d’oies était déjà au loin. Ne restaient plus que l’espace, beaucoup d’espace pour un nouveau commencement, car personne ne revient jamais en arrière.

Camille se prit à philosopher sur ce détail étonnant. Elle avait peut-être l’impression d’être à nouveau seule, comme avant, mais en réalité, elle avait appris tellement de choses que même sa solitude n’était pas la même que celle qu’elle avait ressentie la dernière fois.

Elle se posa la question de savoir qui elle allait bien pouvoir rencontrer par la suite.

Si elle savait …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.