Le panda reposa doucement Camille dans l’herbe et la regarda partir d’un pas de plus en plus assuré vers le coucher de soleil pendant que lui se balançait sur son popotin rondelet.

Il quitta Camille des yeux et basculant vers l’avant, il réussit  – au bout du troisième essai – à se mettre sur ses 4 pattes afin de suivre le tracé de la tortue.

Ils cheminèrent comme ça durant quelques heures. Une tortue lente mais régulière avec dans son sillon cette boule de poil joueuse et tellement maladroite.

“J’ai soif” soupira Camille au bout d’un très long moment de silence et de marche. Elle sentit que le panda s’approchait d’elle et attendit qu’il arrive à sa hauteur. Une énorme ombre se dessina autour d’elle. Beaucoup trop grande pour qu’elle puisse provenir de ce petit ours bicolore.

Sa curiosité piquée au vif, elle leva la tête pour découvrir l’origine de cette ombre et en fut abasourdie. Pop était perché au-dessus d’elle sous la forme … d’un chameau !

« Ok » dit-elle « je commence à comprendre. Tu morphes selon le sujet de la conversation et selon si le personnage est drôle ou fait rire ? »

Le chameau acquiesça de la tête. « Donc, si je suis prévoyante et que je trouve le bon moyen de te provoquer, je peux te faire morpher en un animal qui peut m’aider à me transporter plus rapidement au bout de la terre ?! »

Le chameau sourit et acquiesça de nouveau. « Alors, je vais nous trouver une belle vanne australienne pour te transformer en kangourou ! Tu n’auras plus qu’à me glisser dans ta poche et nous faire bondir jusqu’au bout de la terre ! »

Elle rigola et réalisa qu’elle ne savait pas comment faire pour provoquer les transformations de Pop. Elle resta silencieuse mais elle avait toujours soif.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.