Camille la biche-devenue-tortue commençait tout juste à entrevoir la sagesse de Vassili, frère de Lenny le hérisson.

Elle n’aurait jamais cru qu’elle puisse changer d’avis à ce point et être capable de donner une deuxième chance à quelqu’un en l’écoutant sans le juger.

C’est à ce moment là que Vassili l’interrompit avec la question que craignait secrètement Camille.

« Est-ce que je peux voyager avec toi jusqu’à la fin de la terre ? » avec ce regard suppliant qui rend un « non » quasi impossible.

Camille l’observa tout en réfléchissant. Mais sa décision était déjà prise avant même qu’il ne pose la question.

« Vassili, j’aimerais terminer ce voyage seule. Tu sais, je n’ai pas choisi d’aller à la fin de la terre, et encore moins dans ce corps de tortue.

J’ai eu une chance inouïe de rencontrer et de cheminer avec des créatures d’exception. Ta sœur Lenny en fait partie. Tous m’ont apporté beaucoup.

Or, j’ai le sentiment de devoir affronter cette dernière partie du voyage avec moi-même comme unique compagnon.

J’ai envie de me préparer à mon arrivée et le fait de retrouver mon corps souple de biche. J’ai besoin de réfléchir.

Ceci étant dit, rien ne t’empêche d’aller toi aussi à la fin de la terre, à ton rythme et nous nous y retrouverons. Cela te ferait-il plaisir ? »

Camille était contente de n’avoir pas dit « oui » par facilité, mais d’avoir expliqué ce dont elle avait envie, voire besoin.

Elle regarda le hérisson droit dans les yeux et attendit patiemment que ce dernier digère cette nouvelle.

Il devait être aussi surpris qu’elle de sa fermeté.

« On m’avait décrit une biche volatile, enfantine et superficielle qui ne méritait pas de prendre la place de ses parents aux conseil des sages »

dit Vassili finalement.

« Mais je ne vois rien de tout cela. Je respecte ton souhait et suis heureux d’accepter ton invitation à faire le voyage, indépendamment, mais en même temps.

J’aimerais trop voir ton arrivée et ta transformation en biche ! »

L’enthousiasme de Vassili était contagieux.

Camille qui avait pour l’instant refusé de se projeter, avait une soudaine envie de presser le pas et d’y arriver.

Mais elle avait encore une question pour Vassili…

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.