Pop prit une grande inspiration et expliqua son plan malicieux à Camille. Elle avança en balançant la tête de droite à gauche, parce qu’elle n’était toujours pas habituée à ce corps et parce qu’elle ne pouvait croire que l’esprit morphe fut sérieux.

A chaque pas, la colère montait en elle. Jusqu’à ce qu’elle s’arrête net (si tant est que cette expression puisse décrire le ralentissement de très lent à plus aucun mouvement). Elle regarda le lézard et commença à l’insulter copieusement : « s’amuser ???? Comment oses-tu de me parler de m’amuser ? De t’amuser ? De faire des choses drôles, seulement pour que môssieur puisse morpher ! »

Elle ajouta en haussant le ton  :  « Je m’amusais, moi, en tant que biche. Je parcourais en quelques sauts plus de distance que je ne parcours maintenant en une demi-journée ! »

Et pour finir elle cria tout en postillonnant « vous êtes tous stupides et imbus de vos personnes ! Vous croyez savoir ce qui est bon pour les uns ou pour les autres ! Mais que savez-vous exactement ??? » Elle essaya de regarder Pop droit dans les yeux « Et toi, tu veux que je joue à ton jeu stupide pour que tu puisses morpher ?! » Elle souffla de façon dédaigneuse, tourna la tête pour s’apercevoir du coin de l’œil que Pop avait disparu.

Curieuse, elle ramena sa tête lourde pour mieux voir où ce foutu esprit s’était évaporé. Elle faillit l’écraser sous une des ses pattes rugueuses : une punaise de lit la regardait impassible à côté d’une petite fleur bleue.

« T’as terminé ? » lui demanda Pop-devenu-Punaise. Bouche bée, elle ne savait que répondre. « Tu vois ma belle, c’était ta première leçon. Tu es en colère. En colère contre le conseil des sages et contre moi. Mais avant tout, tu es en colère contre toi-même. Moi, tu m’as fait morpher en punaise pour que tous ces mots puissent passer à côté de moi au lieu de m’impacter. »

Camilla cligna des yeux et essaya de comprendre. Pop continua…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.